Institut de Yoga Iyengar de Nice
formation d'eenseignants
cours cours stages
info

>english
>menu

Introduction au Yoga Iyengar
Quelques spécificités
de cette approche

Institut de yoga Iyengar de Nice
Cycle de formation d'enseignants
Hébergement
Liens
Envoyez un email

 

 

“Bhairava en qui l’univers entier se déploit demeure comme l’éternelle réponse. Comme le processus d’expansion et de contraction est au-delà du temps, la question-réponse est l’indifférencié. Paratrisika Vivarana d’Abhinavagupta."

Yogacharya Shri BKS Iyengar

Introduction au Yoga Iyengar
Yogacharya shri BKS Iyengar parlant de lui-même.
 
“Je suis né pendant l’épidémie de grippe en 1918. Comme ma mère était elle-même atteinte, on avait peu d’espoir que je vivrais. Mais grâce à dieu nous survécûmes tous les deux. J’étais un enfant chétif aux bras et aux jambes maigres, à l’estomac préominent. avec une grosse tête. Mon physique n’était pas séduisant et ma faiblesse physique me désespérait. Personne pouvait me ramener à la santé. J’étais un poids pour moi-même et ma famille. Mon état empira encore lorsqu’une tuberculose pulmonaire me laissa plus mort que vif.
 
En avril 1934 le mari de ma soeur Shri Krishnamacharya me proposa de l’accompagner à mysore. Il y dirigeait l’école de Yoga sous le patronnage du Maharaja de Mysore.
 
Shri Krishnamacharya avait élevé un orphelin du nom de Keshavamurthy et lui avait enseigné le Yoga. C’était un expert et nous partagions la même chambre. Il était mon seul ami. Un matin il s’en alla pour ne jamais plus revenir.
 
Lorsque Keshavamurthy était là, Shir Krishnamacharya avait l’habitude de nous réveiller à 4 heures du matin pour l’arrosage du jardin. Nous avions tellement sommeil que nous dormions à l’extérieur quelques minutes avant de commencer d’arroser. Celà nous prenait une heure et demie. Après le départ de Keshavamurthy j’eus bien sur un surplus de travail qui me laissait faitgué et affamé. Je n’avais pas le courage de demander à ma soeur de la nourriture car nous étions sensés manger aux heures des repas et juste ce qui nous était servi.
 
Jusqu’au départ de Keshavamurthy shri Krishnamacharya n’avait jamais pensé à m’enseigner les postures de yoga. Lorsque je lui demandais de le faire il avait l’habitude de me répondre que celà dépendait du Karma. Après son départ il eut besoin de quelqu’un pour montrer les postures dans l’école et fut le tournant de ma vie. C’est là qu’il m’enseigna pendant quelques jours et devint donc mon Guru. Mes jambes me faisaient terriblement mal et les douleurs de dos étaient insupportables. Comme j’avais peur je ne pouvais exprimer mes difficultés à personne. Pendant des années j’ai pratiqué mécaniquement sans aucun intérêt. Au cours de mes deux années à Mysore mon Guru m’a peu encouragé et ne m’a pas expliqué les principes ou les points les plus subtils du Yoga. Il n’a passé que quelques jours à m’enseigner et ne m’a pas montré comment éviter ou éliminer les douleurs atroces que je ressentais. Il me faitsait horriblement peur. Si les circonstances ne m’y avaient pas obligé je n’aurais jamais continué. Mais les gens ont commencé à me demander de leur enseigner, ce qui m’a poussé à pratiquer. C’est aussi simple que celà. Mon intérêt était lié à mon besoin de gagner ma vie.
 
En 1937 à la suite d’une démonstration on me sollicita pour aller enseigner à Pune. Ce fut un incroybale défi. Je n’avais aucune qualification ni théorique, ni pratique. La langue posait aussi un problème. Je me demandais si je devais apprendre théoriquement à partir d’une connaissance livresque ou si’l me fallait acquérir une éxpérience pratique. J’optais pour l’expérience pratique et commençait à pratiquer dix heures par jour.....”
 
Essayer de présenter les enseignements de Sri BKS Iyengar est un peu comme vouloir décrire l’Himalaya. On peut le faire du point de vue du géologue, du zoologiste, du botaniste, du climatologue, de l’anthropologue, de l’autochtone, de l’alpiniste, du poète, de la mythologie ou bien encore de l’homme de la rue.
 
Pourtant ce ne sont que des points de vue. “La carte n’est pas le térritoire qu’elle représente.” Korzybski.
 
Tout ce qui va suivre n’est donc qu’un point de vue et le lecteur gardera à l’esprit le jeu de mots italiens “traduttore, tradittore.” (traducteurs, traitres).
 
Je commencerais par quelques citations de BK.S. Iyengar pour faire sauter le clivage entre un yoga dit spirituel et un autre qui serait dit physique. Traditionellement cette dualité ne se rencontre pas car tous les arts en Inde pointe vers l’intuition de la nature libre de la Conscience.

retour au menu

“Le corps est mon temple les asanas sont mes prières”

“Chaque posture vous enseigne l’art du silence.”

“Toutes les postures sont libres. Apprenez à diffuser cette liberté partout.”

“Connaissez la source de chaque posture.”

 

 

Voici maintenant quelques spécificités de cette approche
1. Kriyavasta: Action et rituels posturaux. Sens de direction.
Dans le langage postural il y a trois rythmes qui peuvent être décrits comme les phases d’émanation, de maintien et de résorbtion. Ces rythmes prennent toute leur signification dans les sens de direction qui sont la fondation de l’alignement. Au début seront utilisés les mouvements externes des différentes formes posturales. Mouvements qui peuvent être verticaux, horizontaux, en spirale; mouvements d’expansion, de réduction, d’élargissement, de contraction. On appliquera ceci aux différentes parties du corps dans les différentes postures. La mobilité deviendra action qui est l’intelligence dans le mouvement déployant de sens de directions différents, opposés, des parties étant stables, d’autres mobiles.
 
Dans cette phase le corps devient l’objet d’une concentration dynamique qui prendra appui sur les différentes parties du corps.


2. Vijnanarasa: Attention et Sensations. Alignement.
Dans la première phase la concentration dynamique était fragmentaire divisant le corps utilisant le mouvement et l’action. Elle doit laisser maintenant la place à l’attention qui n’est plus dans la focalisation mais dans une connection unifiante. On utilise l’image d’une huile qui se répand. La sensation y est prépondérante où l’on observe la teneur du corps, sa texture dans le courant de la pose.
 
Cette phase passe par la notion d’alignement qui se réfère au concept de samattva ou d’équanimité.
 
La ligne médiane (bramakilla ou brahma danda) ainsi que le cercle ou bindu est le support de toutes les poses.
 
“Tous les membres doivent s’intégrer dans la ligne. La connaissance de la ligne est la connaissance suprême. La ligne médiane est le support.” Vastu Upanishad (Upanishad des sculpteurs et constructeurs de temples.)


3. Cidakasha: Le ciel de la conscience. Résorbtion du dyanmisme postural dans la
source de la pose.
Ici l’attention elle-même se meurt et se termine dans l’espace de la conscience (cidakasha). La posture devient un mandala. Tous les dynamismes du faire, de l’action s’éteignent. “Lorsque tous les efforts se dissolvent dans le non-effort alors la posture reflète l’infini.” Yoga sutras. L’asana devient reflet de la source. Le corps apparait dans l’espace de la conscience.
 
“Là où le jour et la nuit son abolis, la course du soleil et de la lune est suspendue....Au centre entre le soleil et la lune est un espace intérieur ne reposant sur rien.....”
Hatha Yoga Pradiipika


4 Vinyasa Krama: Incantations, décantation, résonnance. Les rythmes du silence
ou l’art des séries.
La série posturale à une importance capitale dans cette approche. Les postures sont comme un collier de perles reliées par le fil de la conscience. C’est par l’enchainement (vinyasa) que les postures se murmurent entre elles toute leur richesse où leur coloration et leur différentes résonnances énergétiques se révèlent.
Vinyasa Krama englobe plusieurs définitions:
 
> La position de départ, l’attitude pour rentrer, rester, sortir d’une posture selon un rythme synchronisé avec la respiration
> L’enchainement graduel selon un flot de postures synchronisé avec la respiration
> La préparation graduelle des postures qui n’ont pas été maitrisées s’étalant sur plusieurs mois
> La précision dans l’installation et le déploiement d’une posture
> Le deploiement des variations d’intensifications des postures ou les modifications apportées à une posture
> La phase de résorbtion et les postures qui déploient la sensation de calme


5. Trikala: Émanation, maintien, résorption posturale. Le temps dans les postures.
Au début de l’apprentissage la durée ne compte pas pour devenir plus tard prépondérante. S’installer dans la durée d’une posture ce n’est plus occuper verbalement le corps mais exister sensoriellement. S’établir dans une pose permet de l’évoluer. Abhinavagupta parle de deux visages de l’énergie l’une ignée d’effervescence, l’autre terrestre de non-effervescence, de stabilité. Dans l’aspect ignée on incarne le processus d’éclosion, d’éveil, de bourgeonnement, d’épanouissement des éléments du plus subtil au plus grossier. La durée permettra de s’immerger dans une attitude particulière, d’un souffle particulier et de s’imbiber du goût de la coloration énergétique d’une pose et de sa résonnance.
 
Puis commence le processus d’involution, de repli qui est décrit comme pratique de l’évanouissement, de l’engloutissement.
 
Le temps postural laisse le corps se pauser pour qu’il puisse être déposer dans le repos (visranti).


6. Saguna, Nirguna, Sahaja: Du support au sans support et caresse du spontané.
Un des autres apports de BKS Iyengar est l’emploi de supports dans la pratique posturale. Les supports peuvent être une aide à l’éveil de la sensation ou tout du moins servir de poteau indicateur vers “la forme merveilleuse du firmament suprême”.
 
Bien utilisés les supports deviennent une source instantanée de compréhensionintuitive de l’essence d’une posture. Ils donnent aussi accès à des zones inexplorées du corps ainsi qu’aux différents parfums posturaux.

retour au menu
Institut de yoga Iyengar de Nice
Ce Centre est dédié à la pratique du Yoga selon les enseignements de Yogacharya Shri BKS Iyengar.

Tous les cours, stages et formation de professeurs sont enseignés par Christian Pisano et June Whittaker. La salle est équipée avec tous les supports nécessaires à cette pratique.

Christian Pisano pratique le Yoga Iyengar depuis trente ans. il est une des trois personnes au monde à avoir reçu de Shri BKS Iyengar un certificat senior avancé. Il a séjourné plusieurs années en inde pour étudier avec son maitre. Il a étudié et continue l’étude du sanskrit. Son inclination philosphique le porte vers l’approche non duelle du système Trika plus communément appelé shivaisme cachemirien.

June Whittaker Pisano - Il y 34 ans June découvrit le yoga Iyengar après avoir été une danseuse classique professionnelle. Elle fut tout de suité attirée par la rigueur et la sophistication de cette approche. En 1999 June quitte Londres et s'installe à Nice pour vivre avec Christian. Elle enseigne depuis avec lui à l'Institut de Yoga Iyengar de Nice. June est certifiée Senior 3 et continue de retourner annuellement à Pune en Inde pour étudier à l'institut Iyengar.

retour au menu
Hébergement
Nous conseillons deux hotels:
Clair Hotel
23 Bd Carnot, ImpasseTerra Amata 06300 Nice, France
Tel: 04 93 89 69 89
email: hotel.clair@wanadoo.fr

Hotel Commodore
10 rue Barberis, 06300 Nice, France
Tel : +33 (0)4 93 89 08 44.

La Maison du Seminaire
29 Boulevard Franck Pilatte, 06300 Nice, France
Tel : +33 (0)4 93 89 39 57
www.maison-du-seminaire.com

Citea Nice Acropolis
42 Boulevard Risso, 06300 Nice
Tel. +33 (0)4 92 27 82 00
email: nice.acropolis@citea.com
www.citea.com/hotel/fr/Apparthotel/23/49/Description/Citea-Nice-Acropolis.html

retour au menu
Links
Site officiel de B.K.S.Iyengar: www.bksiyengar.com

Le livre de Christian Pisano vient d'être publié.
La contemplation du héros. Le yoga dans la lumière des enseignements de BKS.Iyengar et du Shivaïsme non-duel du Cachemire:
www.publibook.com/boutique2006/detail-5485-PB.html

www.amazon.fr/Contemplation-Héros-Yoga-dans-Lumière/dp/2753901880/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1301809973&sr=8-1

Christian Pisano est l'un des nombreux auteurs du livre " Iyengar The Yoga Master."
Si vous êtes intéressé par ce livre suivez le lien. www.yogacharya.org/book/iyengar.html

"Le désert de Thar". Roman de Christian Pisano: www.publibook.com/boutique2006/detail-3007-0-0-1-PB.html

www.amazon.fr/Desert-Thar-Pisano-Christian/dp/2748333691/ ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1200586232&sr=8-1

Facebook: 'Anuttara Institut de Yoga Iyengar de Nice'

Mark Dyczkowski (Shivaïsme Cachemirien): www.markdkashi.com

Association Française de Yoga Iyengar: www.yoga-iyengar.asso.fr

Iyengar Yoga Institute Maida Vale, UK: www.iyi.org.uk

Yogamatters (équipement pour la pratique du yoga iyengar): www.yogamatters.com

Anuttara (centre de retraite près de Bergamo en Italie): www.anuttara.it

Iyengar Yoga Resources (informations sur le yoga Iyengar): www.iyengar-yoga.com

Iyengar Yoga infos: www.iyengaryoga.com

Advaita Fellowship (Advaita Vedanta): www.advaita.org

The Wei Wu Wei Archives: www.weiwuwei.8k.com

www.nisargadatta.net

www.satramana.org/html/excerpt_from_ribhu_gita.htm

South West Iyengar Yoga Institute: www.swiyengaryoga.ukf.net

Centre de Yoga Iyengar de Marseille: www.yogaiyengar.net

Iyengar Yoga Association of the UK: www.iyengaryoga.org.uk

retour au menu

Institut de yoga Iyengar de Nice
79 boulevard Delfino
06300 Nice
France

tel: +33 (0)4 93 89 53 91
email:
info@anuttara.com

 

 

 

formation d'enseignants stages